cours de comptabilité générale

Plan Comptable National (PCN) Le TCR donne le détail de la formation du résultat 3  Classes 6 Charges 7 Produits8 Résultats ( bénéfice )8 Résultats ( Pertes ), Le résultatACTIFPASSIFACTIFPASSIFACTIFPASSIFbénéficePerte Actif = PassifActif > PassifACTIF < PASSIFRésultat = 0BénéficeDéficit, Principe de la partie double et double détermination du résultat• Le résultat mesure l’enrichissement généré par l’activité (d’après le compte de résultat) et la variation de patrimoine (d’après le bilan). Plan du document, Chapitre II : LA NOMENCLATURE COMPTABLE, LES ÉCRITURES ET LES Cours détaillés avec des exercices corrigés de comptabilité générale à télécharger gratuitement pour débutant. Frais de gestion.? NORMES = Nombre = 35 en vigueur  Quelques normes :IAS 2 : Valorisation des stocks à leur juste valeur à tout moment  IAS 10 : Eventualités et évènements survenant après la date de la clôture de l’exercice IAS 14 : Informations sectorielles à diffuser au minimum 4 fois par an :•  Branche d’activité•  Découpage géographiqueIAS 16 : Actifs corporels à évaluer à leur « juste valeur » suppression de la règle de prudence. 1.2. Le principe de continuité d’exploitation Elle permet de réunir les conditions adéquates à la clôture du bilan.Cette phase permet le lancement des différentes structures d’une manière organisée. Ce document est divisé en deux parties : la première partie présente un cours détaillé sur la comptabilité générale et la deuxième partie présente des exercices avec correction. 1.9. IDENTIFICATION DES DETTES De la même manière que les créances, il y a lieu d’examiner la situation des fournisseurs dans le détail afin de clarifier la situation financière de l’entreprise. Plan du document : I. Les notions de base 20 arrêté du 23/6/75 portant application ordonnance 75/35 du 29/4/75 portant PCN ), INVENTAIRE RECENSEMENTDESTRAITEMENTS DES INVESTISSEMENTS ECARTS, INVENTAIRE Comptage DESRégularisation des écarts Provision des dépréciationsSTOCKS. 1.3. Développement et adoption principe comptables :    - Pertinents    - équilibrés       IASB    - comparables (Internationalinternationalement AccountingStandard Board)    Encouragement de leur observance dans la présentation des états financiers. La première section donne une définition de la comptabilité et présente les principes comptables fondamentaux qui la régissent. Ètat de variation des capitaux propres     ( changes in equity statement )? 5.1. La comptabilité générale a pour mission la collecte le traitement et l’analyse des données chiffrées dans l’entreprise. Les différentes fonctions d’une entreprise I.3. Le comptable général remettra à son client des états financiers comprenant les états des résultats et du bilan, les relevés bancaires, les rapports trimestriels et les grands livres généraux basés sur l’année civile, les débits et crédits de l’année et le type d’entreprise. Le résultat d’exploitation s’exprime par la différence entre charges et les produits d’exploitation.? ?Le bilan de liquidation établi à la suite de la liquidation. Comptes de résultat.? -    Un référentiel national est limité   -   Il convient de raisonner à une        échelle mondiale, Sources jurisprudentielles et doctrinales en AlgérieConseil National De la Comptabilité Rôle consultatif :(CNC) Avis et recommandations, Sources jurisprudentielles et doctrinalesOrdre National des Experts Comptables  Recommandations Commissaires aux Comptes et Comptables sur les agréés  diligences normales, Commission d’Organisation Contrôler l’information Et dedes porteurs de valeurs mobilières et  surveillance du public Opérations de Bourse (COSOB), Organismes internationauxInternational Allemagne, Australie, Accounting Canada, Etats-Unis, Standards France, Japon Committee (IASC)Royaume Uni, Mexique (1973) et Pays BasRôle : élaborer et publier dans l’intérêt du public des normes comptables internationales à respecter dans la présentation des comptes annuels, Commission des Directives :Communautés harmonisation Européennes  des documents ( CCE )financiers tirés de la comptabilité 4ème directive :- structure et contenu des comptes annuels   et du rapport de gestion- mode d’évaluation et la publicité de ces documents7ème directive : élaboration des comptes de Groupe, Recommandation système Commission des de normes pour : sociétés transnationales  - La comptabilité( de l’ONU ) - Les rapports des sociétés   transnationales, Rapport des sociétés transnationalesRapport Renseignements financiers générauxEtats financiers :   - Bilan et Compte de pertes et profits    - Etat de la provenance      et de  l’utilisation des fondsPublicité des méthodes comptablesRenseignements sur les membres du groupe et des sociétés associées, Société européennes cotées en bourse (environ 7000) comptes consolidés à publier, à partir de Europel’exercice 2005, (juin 2002)conformément aux normes IAS (devenues IFRS à compter du 01/01/2005)IFRS = International Financial Reporting Standard. Il permet aussi à ceux-ci d’être apale de … Résumé de théorie Séquence n°I. C’est aussi un photographie instantanée de la situation de l’entreprise à une date donnée le dernier jour de l’année habituellement. Stocks et en-cours Permettre la gestion    Le service comptable est informé par la communication de pièces justificatives, ENREGISTREMENT DES OPERATIONSLes PJ garantissent :• La qualité de l’information comptable • La régularité et la sincérité des informations     A chaque enregistrement comptable doit correspondre une pièces justificative.Caractéristique de la PJ:• Unicité : fait comptable = une seule pièce (original)• Conformité : à la réglementation et aux procédures • Authenticité : permet de vérifier la matérialité du fait comptable, QUALITÈ DE L’INFORMATION COMPTABLEREGULARITÈConforme à la réglementationSINCERITE          Tenue de bonne foiIMAGE FIDELE                  True and fair view, Travail comptableLe travail du comptable consiste :? 4.2. 4.4. Le contrôle conjoint ou partagé. Cette application gratuite est une Bibliothèque dynamique alimentée par les meilleurs sites éducatifs français spécialisés dans des cours de Comptabilité Générale. 7.1. Introduction à la comptabilité générale. Les postes de l’actif 3.1. 4. 5.3. 2.3. Les biens de l’entreprise? ... Catégorie : Comptabilité générale Organismes de contrôle comptable en Amérique. 2.2. Comptabilité analytique d’exploitation? Département de Finance et Comptabilité volume horaire 60h(45h cours et 15TD) OBJEFTIF DE L’ENSEIGNEMENT Cet enseignement permet d’initier les étudiants au langage de la vie des affaires par la maitrise des notions de comptabilité générale. Un comptable général utilisera un système de comptabilité pour examiner et préparer les déclarations de revenus et pour examiner les avantages fiscaux disponibles, le cas échéant. La comptabilisation des opérations de l’entreprise3.1   Les opérations courantes 3.2. Dispositions communes aux Sociétés commerciales dotées de la personnalité morale• Le code de commerce prévoit en matière de comptes sociaux dans son article 716«  A la clôture de chaque exercice, le Conseil d’Administration ou les gérants dressent l’inventaire des divers éléments de l’actif et du passif existant à cette date ». L’annexe du système de base Cours en ligne gratuits de comptabilité générale. Le respect des règles et normes comptables (plan comptable), Les outils comptablesLes outils utilisés par le comptable sont :? Cours comptabilité générale avec explications? Dettes financières 2.3. Commentaire financiers et fiscaux de l’entreprise. Ils sont fournis dans les conditions légales et réglementaires aux organismes utilisateurs. 2. 5.2. 1.2. Ces types fonctionnent également fondamentalement sous leurs principes, lois et règlements spécifiques. Principe . N° ET NOM DE LA CLASSE DÉFINITION EXEMPLES DE COMPTES Comptabilité générale? La comptabilité générale diffère des autres parce qu’elle se rapporte à l’entité commerciale dans son ensemble par rapport à un groupe spécifique sous l’entité plus grande. Arrêté du 23 Juin 1975 (suite)• Article 16 :     La date de clôture de chaque exercice est fixée au 31 décembre de chaque année. 1.5. 1976 aux organismes publics à caractère industriel et commercial, les sociétés d’économie mixte et les entreprises soumises au régime d’imposition d’après le bénéfice réel. 2. Clients et comptes rattachés – Les effets de commerce À dresser les tableaux de synthèse que sont le bilan et le tableau des compte de résultat, Passation d’écrituresLa passation d’écritures exige du comptable :? 2. définition du compte. – L’ordre émane du client, Le découvert bancaire• Insuffisance de trésorerie pour honorer ses échéances => demande d’autorisation de découvert bancaire• C’est un crédit court terme => coût financier (661-charges d’intérêts) qui accroît le découvert• Découvert bancaire ? Histoire rapide de la comptabilité Illustration des limites de la comptabilité générale. La signification des soldes. Les types de comptabilité montrent les normes associées à la collecte, le type d’activité réalisée et la présentation et la documentation de tous les états financiers. LE BILAN       C’est un inventaire du patrimoine de l’entreprise. Opération d’exploitation La consommation d’un stock est une charge Le règlement de la facture d’achat est une dépense? La comptabilité nationale . Donc,  A  la  clôture  de  chaque  exercice,  l’entreprise  doit présenter les tableaux suivants :? Les limites de la comptabilité générale pour un usage interne L’introduction des comptes de gestion La balance est un instrument de contrôle. La valeur mathématique intrinsèque ?? Les états annexes 5. La mise en équivalence . Caractère légal (elle est obligatoire)? L’origine de la comptabilité à parties doubles Article 676 Du code de commerce     Cette ordonnance n’est susceptible d’aucune voie de recours. L’intégration globale. Article 676 Du code de commerce     L’AGO se réunit au moins une fois par an, dans les six mois de clôture de l’exercice, sous réserve de prolongation de ce délai, à la demande du conseil d’administration (CA) ou du directoire, selon le cas, par ordonnance de la juridiction compétente statuant sur requête. Arrêté du 23 Juin 1975• Article 9 :     La comptabilité est tenue en monnaie nationale suivant la méthode de la partie double.• Article 10 :     Chaque écriture comptable doit être appuyée par une pièce justificative datée et comportant la signature ou griffe du responsable de l’opération.• Article13 :     Les livres ou documents comptables peuvent être tenus en la forme et par tous moyens ou procédés appropriés, à condition que les données des registres auxiliaires ou documents en tenant lieu soient centralisées périodiquement, dans un journal général d’une part et que le procédé utilisé confère un caractère de sincérité aux écritures comptables d’autre part. 10 du code de commerce L’entreprise doit faire tous les ans, un inventaire des éléments actifs et passifs et arrêter tous LES INVENTAIRES les comptes en vue d’établir son PHYSIQUE bilan et son compte de résultatsCe bilan et le compte de résultats sont copiés sur le livre d’inventaire, Rappel A la clôture de chaque exercice  de la le CA ou les gérants dressent réglementation  l’inventaire des divers éléments de l’actif et du passif existant à cette date ( Art 716 du code de commerce ), Le recollement matériel des Rappel éléments de stocks est effectué au  de la moins une fois par exercice à la réglementation  clôture de celui-ci.Toutefois, et sous réserve que tous les éléments en stocks aient été recensés au moins une fois durant l’exercice, les entreprises peuvent procéder à des recollements successifs en cours d’exercice.(Art. L’existence de pièces justificatives (pièces comptables : bons, factures…)? LE PLANNING TYPE Ce planning type doit être affiché en début de décembre en précisant les délais impartis à chaque travail pour permettre le respect des délais réglementaires (31 mars pour le bilan fiscal et 30 juin pour le bilan comptable à présenter à l’assemblée générale des gestionnaires). L’évolution des normes légales Le journal? Cours de comptabilité générale sous format pdf à télécharger gratuitement. Principe = « Combien les actifs valent ? Les comptes ? Du caractère nécessairement idéologique de la présentation de comptes de flux. La valeur mathématique comptable Les principes d’évaluation Comme son nom l’indique, la comptabilité générale traite essentiellement de la collecte et du grand livre de l’activité du compte général. Les laboratoires (16 périodes) sont assurés par Françoise GEORGES. Les provisions3.2.4. Mouvements patrimoniaux? Le principe de sincérité Balance des comptes ComptesMouvementsSoldesN°LibelléDébit Crédit Solde Solde débiteur Créditeur100Fonds social 100 000 000.00……..2440 Matériel automobile 1 700 000.00 800 000.00 900 000.00……..300Marchandises xxxxxxxxxxxxxxxxxxx…….42Créances d’investxxxxxxxxxxxxxxxxxxx……52Dettes d’investxxxxxxxxxxxxxxxxxxx…….60March.consomméesxxxxxxxxxxxxx…….70Ventes xxxxxxxxxxxx……. La comptabilité générale est l’une des catégories dans lesquelles la comptabilité est divisée. Les normalisations étrangères Continuité de l’exploitation     Evaluer les biens dans une perspective de continuer l’activité ( et non de liquidation par exemple )       Séparation des exercices        Rattacher à un exercice tous les produits et toutes les charges qui        le concernent et uniquement ceux-là           Permanence des méthodes            Assurer la cohérence des informations comptables dans le             temps    Coût historique    Inscrire les biens à leur coût d’entrée dans l’entreprise (coût d’achat pour les biens acquis et coût de production pour les produits fabriqués ) . LES CLASSES DE COMPTESL’ensemble des comptes utilisés par le comptable fait l’objet d’une classification que l’on retrouve dans le « Plan Comptable ».Dans le « plan comptable » on retrouve non seulement la classification des comptes mais également  l’ensemble des normes comptables généralement admises. Le principe de non-compensation Un devoir sera donné à la fin de chaque leçon. L’amortissement des immobilisations 2. Autres opérations, LES DIFFÉRENTS TYPES DE COMPTABILITÉIl existe plusieurs types de comptabilités (d’entreprise) :? Ces derniers traduisent l’activité de l’entreprise sur un exercice donné.dans le T.C.R on retrouve 2 types de comptes :?Les comptes de produits?Les comptes de charge, Dispositions fiscales Codes des impôtsCodes des impôts              Etlois de finance. 4. Valeur intrinsèque, valeur de rendement et valeur boursière Valeur mathématique comptable et intrinsèque de l’entreprise 2. Le tableau de financement. techniques . Les comptes de flux et les comptes consolidés. Des ménages et des familles aux entreprises et aux sociétés, la gestion des comptes financiers est nécessaire et nécessaire. Orientée sur l’extérieur • Les actionnaires• L’administration fiscale• Les tiers (clients, fournisseurs…)? 3.1. Partie double• Toute hausse d’un emploi (débit d’un compte d’actif) implique :– ou une égale baisse d’un autre emploi (crédit d’un autre compte d’actif)– ou une égale hausse d’une ressource (crédit d’un compte de passif)– ou une égale hausse du poste « résultat » au bilan (crédit d’un compte de produits)                               débit = crédit ? Le compte de résultat dans le système de base 1.1. cours de la comptabilité générale PDF marocaine avec des applications corrigées à télécharger. ?Le bilan en cours d’exercice : destiné à faciliter la gestion de l’entreprise. Article 151 du code des impôts directs• Le code des impôts directs dans son article 151 stipule :  « Sont tenues de souscrire ,au plus tard le 30 Avril de chaque année, auprès de l’Inspection des Impôts du lieu d’implantation du siège social ou de l’établissement principal, une déclaration du montant du  bénéfice imposable de l’entreprise, se rapportant à l’exercice précédent» Il s’agit, en fait, du bilan fiscal ou liasse fiscale établi sur des imprimés remis par l’Administration Fiscale. PTTC + escompte = net commercial + TVA, Exemple• L’entreprise Albert vend des marchandises à crédit à son client Mayer le 15/06• Marchandises brutes          8 000Remise 10 %                               800Net commercial                        7 200Escompte 2 %                             144   Net financier                             7 056TVA                                          1199Net à payer                               8255, Les créances font partie de l’actif circulant et représentent des droits principalement sur les clients de l’entreprise                                            - 40 comptes débiteurs du passif                                            - 42 d’investissements                                            - 43 de stocks                                             - 44 sur associés et sites apparentées         Créances                      - 45 avances pour comptes                                            - 46 avances d’exploitation                                             - 47 créances sur clients                                            - 48 disponibilités                                            - 49 Provisions pour dépréciation, Les moyens de paiement• Règlement immédiat / différé• Moyens de règlement :– Les espèces– Le chèque– Le virement– Le prélèvement, Les règlements en espèces• Pièce de caisse : – document interne à l’entreprise constatant un encaissement ou un règlement en espèces• Utilisation :– transactions commerciales – paiement de salaires, Les règlements bancaires• Le chèque : – C’est un écrit par lequel une personne (le tireur) qui a des fonds chez un banquier (le tiré) lui donne ordre de payer une somme d’argent au profit d’une personne désignée (le bénéficiaire)• Le virement bancaire : – C’est un écrit par lequel une personne (le tireur) qui a des fonds chez un banquier (le tiré) lui donne ordre de prélever et transférer une somme d’argent sur le compte d’une autre personne (le bénéficiaire)• Le prélèvement automatique :– C’est un virement permanent au profit d’une personne déterminée, Les effets de commerce• Effet de commerce : – Instrument  de  paiement  et  de crédit– L’effet  à  payer  est  une  dette  avec engagement de payer pour le client– L’effet  à  recevoir  est  une  créance mobilisable pour le fournisseur, Les effets de commerce• La lettre de change (traite) : – C’est  un  écrit  par  lequel  une  personne  (le  tireur)  donne l’ordre  à  une  autre  personne  (le  tiré)  de  verser  une somme  d’argent  à  une  date  déterminée  à  une  autre personne ou à lui-même (le bénéficiaire).– L’ordre émane du fournisseur• Le billet à ordre : – C’est  un  écrit  par  lequel  une  personne  (le  souscripteur) s’engage  à  verser  une  somme  d’argent  à  une  date déterminée à une autre personne (le bénéficiaire). La marge brute s’exprime par la différence entre le produit des ventes et le coût d’achat des marchandises correspondantes.? outils ... L’ouvrage comprend : - un cours complet et détaillé. • Résultat = Produits – Charges = Actif - Passif? 4. - un ensemble d’exercices d’études de cas,d’examens corrigés et argumentés. Qu’est-ce qui rend la comptabilité générale significative? 2.3. Travaux d’inventairesLes travaux d’inventaires permettent de faire le point sur :? A la différence de la comptabilité générale, ces deux formes de comptabilité sont facultatives et ont une portée strictement interne à l¶entreprise. Les travaux d’inventaireLes travaux d’inventaire sont entrepris à la fin de chaqueannée (exercice) soit le 31/12 de l’année considérée . La comptabilité générale se définit par deux types d’actions : l’enregistrement des opérations et la synthèse annuelle. ?Le bilan de fusion ou d’absorption détermine les apports des sociétés. Ils établissent un rapport écrit sur la situation de la Société et l’activité de celle-ci pendant l’exercice écoulé.• Article 813 du code de commerceSeront punis d’une amende de 20 000 à 200 000 DA  le Président, les Administrateurs ou les Directeurs Généraux d’une Société par actions :1. qui n’auront pas établi, chaque exercice, le compte d’exploitation générale, le compte de résultat, l’inventaire, le bilan et un rapport écrit sur la situation de la Société et l’activité de celle-ci pendant l’exercice écoulé.2. ?Le bilan prévisionnel : établi à des fins de prévisions. »Plutôt que : coût historique « Quel était leur coût ? La comptabilité est un élément essentiel du fonctionnement de chaque entreprise. 3.2. Le patrimoine 5. LA COMPTABILISATION DES OPERATIONS DE L’ENTREPRISE. Cours > Cours de comptabilité générale. Cours secrétariat les principes de base de la comptabilité générale, tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf. Les postes du passif . Tableau des flux de trésorerie ( cash flow statement )? Le bilan4.2. • Article 15 :     Les livres de comptabilité dont il sera tenu un répertoire et les pièces justificatives soigneusement classés, doivent être conservés pendant 10 ans au moins à compter de la date de clôture de l’exercice. C’est une source d’informations précieuses.Il y a plusieurs types :?Le bilan de création qui donne l’origine des capitaux investis. Le commissariat aux comptes6. Cours de comptabilité générale ohada pdf 123 Cours comptabilité générale en PDF à télécharge . Image fidèle/présentation fidèle, Règles d’évaluation Evaluation = Processus consistant à déterminer les montants monétaires auxquels les éléments des états financiers vont être comptabilisés et inscrits au bilan et au compte de résultat. LE HORS BILANCertaines informations sont en hors bilan.• La structure du capital : Il n’y a pas le nombre ni l’information sur les détenteurs du capital.• Actifs mal évalués : Immobilisations enregistrés à leur valeur historique. 4.1. INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION ET DE PLANIFICATA ION (ISGP)Module Comptabilité générale Mars 2009Formateur O.AMIAR, PROGRAMME1. La normalisation comptableLes normes internationales, LA COMPTABILITÉLa comptabilité est une technique de l’enregistrement des opérations passées par l’entreprise :? 7.2. ... À partir d’une situation mettant en jeu des opérations usuelles de comptabilité générale, ... (à livre ouvert) sera organisé en fin de cours. Les provisions pour risques et charges Ce PCN a pour but la normalisation comptable des opérations économiques des entreprises suivant l’article 1ere  de l’arrêté du ministre des finances du 23 juin 1975 relatif à l’application du     PCN et sera adopté par arrêté du Ministre des Finances du 23.06.1975 après avis du Conseil supérieur de la comptabilité. Découvrir une liste des cours sur les techniques de comptabilité générale, vous pouvez télécharger des documents comptable PDF sur les concepts fondamentaux de bilan, vous allez aussi pouvoir améliorer vos connaissances sur les types des états de synthèse sans difficultés. Les codes des impôts 2.4. L’intégration proportionnelle. ttACTIFPASSIFnImmobilisationsCapitaux propresissaissancroitéEmpruntsilitécroidStocksuibeliqDettes fournisseurs’exigrédcréancesrédegegDDettes d’exploitationD, PASSIFACTIFRESSOURCEEMPLOISSDROITSOBLIGATIONSACTIFINVESTISSEMEN FONDS CAPITAUX FIXEPERMANANTSTPROPRESDETTES LTSTOCKSCAPITAUX ETRANGERSACTIFPASSIF CIRCULANTCREANCESDETTES CTCIRCULANTFR = CAPITAUX PERMANANTS –ACTIF FIXEBFR = ACTIF CIRCULANT (HORS TRESORERIE) – PASSIF CIRCULANT TRESORERIE = FR - BFR. Des consolidations ( fusions ), LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALEParticularités de la comptabilité générale :? 4. 2.2. par définition, la comptabilité générale est un système d’organisation dans lequel les flux en provenance ou à destination de l’entreprise sont identifiés et traduits sur le plan financier dans les comptes de celle-ci. (art.718 du CdC, Les fonctions de l’amortissement• fonction comptable :– corriger l’évaluation des éléments d’actifs et respecter les principes de sincérité des comptes et d’image fidèle• fonction économique :– répartir le coût d’un investissement sur les différents exercices qui correspondent à la période d’utilisation de l’immobilisation • fonction financière :– dégager les ressources nécessaires au renouvellement de l’immobilisation par l’enregistrement d’une charge non décaissée (pas de mouvement de trésorerie) qui conduit à une rétention de bénéfices, L’amortissement• La durée d’utilisation d’une immobilisation doit tenir compte  de :– l’usure physique– l’obsolescence technique– la protection juridique• Montant amortissable : – Valeur brute (entrée) – valeur résiduelle– Valeur résiduelle : P de cession – coûts de sortie• Amortissement : fraction annuelle du montant amortissable imputée à la valeur brute• Valeur nette comptable (valeur au bilan) : – Valeur d’entrée – amortissements cumulés - dépréciation, Éléments non amortissables• Immobilisations incorporelles – Droit au bail– Fonds commercial– Marques • Immobilisations corporelles  – Terrains• Immobilisations financières, TAUX D’AMORTISSEMENT GENERALEMENT ADMIS DONNES A TITRE INDICATIF PAR L’ADMINISTRATION FISCALENature d’investissements Taux%• Bâtiments commerciaux2 à 5• Bâtiments industriels 5• Matériel 10 à 15• Outillage  10 à 20• Automobile matériel roulant20 à 25• Mobilier10• Matériel de bureau 10 à 20• Agencements et installations 5 à 10, LINEAIREMême taux sur toute la période calculé sur la valeur d’acquisition « Prorata temporis » DEGRESSIFMode Taux appliqué sur la valeur d’amortissement après amortissement  ( valeur résiduelle )PROGRESSIFTaux progressif sur la période, Politique  d’amortissementMODE LINÈAIREA1A2MODE DÈGRESSIFA3A4A5A1A2A3MODE PROGRESSIFA4A5, AMORTISSEMENT MODE LINEAIRE Amortissement taux 10 % matériel de production acheté 250 000,00 DA le 1 avril 2005Calcul amortissement 2005                    250 000,00 x 10 x 9          ---------------------------------------= 18 750,00 DA                           100 x 12Calcul amortissement exercice suivant :250 000,00 x 10 % = 25 000,00 DA, MODALITES D’APPLICATION DU MODE DEGRESSIF1 Appliquer les coefficients suivants au mode linéaire1,5 durée normale d’utilisation =                    4 ans2,0 durée normale d’utilisation =                    5 ou 6 ans2,5 durée normale d’utilisation = supérieure à 6 ans2 appliquer le taux obtenu à la valeur résiduelle Pas de « prorata temporis », Exemple :Matériel de production acquis en juin 2000 pour un prix de 100 000,00 da Durée d’utilisation    = 5 ansTaux linéaire 100/5  = 20 %Taux dégressif 20% x 2 = 40%TABLEAU D’AMORTISSEMENT Année Amortissement Valeur résiduelle A1100 000,00 x 40% =  40 000,00 100 000,00 – 40 000,00= 60 000,00A260 000,00 x 40 % =  24 000,00 60 000,00 - 24 000,00 = 36 000,00A336 000,00 x 40 % =  14 400,00 36 000,00 – 14 400,00 = 21 600,00A421 600,00 x 40 % =    8 640,00 21 600,00 -  8 640,00 = 12 Pour éviter que A5 soit supérieur à  9A 640,00Il A e5st   a   d    m  i s     d’��  a   p    pl   i q  u =er   1d 2e  0s  0a 0n ,0n 0uités égales à 21 600,00 : 2 = 10 800,00 Total                 = 100 000,00, MODALITES D’APPLICATION DU MODE PROGRESSIF Principe : base amortissable            x   rang de l’année                                                     -----------------------                                                       n (n+ 1) / 2( n=nombre d’années ), Exemple :Investissement acquis pour 600 000,00 DANombre d’années d’utilisation = 10 ans Base amortissable    = 600 000,00 daAnnuité d’amortissement = rang de l’année                                       -----------------------                                          10 (  10+1 ) / 2  = 55                                          Tableau d’amortissementAnnée Base Taux Dotation annuelleamortissable 1600 000,001/5510 909,092600 000,002/5521 818,183600 000,003/5532 727,274600 000,004/5543 636,365600 000,005/5554 545,456600 000,006/5565 454,547600 000,007/5576 363,638600 000,008/5587 272,729600 000,009/5598 181,8110600 000,0010/55109 090,95TOTAL600 000,00, Ecriture comptable----------------------------------    ----------------------------------      682 Dotation aux amortissements             294xx Amortissement matériel …………---------------------------------     -----------------------------------, Les moins values sur les DOTATIONSautres éléments d’actif et les AUXpertes et charges probables PROVISIONSdoivent faire l’objet faire l’objet de provisions( art.718 du CdC ), DéfinitionConstatation comptable d’un amoindrissement de la valeur d’un élément d’actifConditions de fond - Dépréciation certaine quant à sa nature ( nettement précisé ) Provisions  - Elément d’actif déprécié individualisé ( baisse non définitive et non irréversible) Aspect légal ( Code de commerce)- Les provisions doivent être constatées même en l’absence de bénéfice, Perte de valeur :- Des matières premières et   fournitures (détérioration   obsolescence, etc ) - Des produits finis - Prix de revient > au prix de Provision ventepour dépréciation des stocksEcriture comptable :----------------        ------------------699 Dotations Exceptionnelles        393x Provisions pour dépréciation des stocks----------------        -------------------, Créances clients - Insolvabilité - LitigeEcriture comptable :----------------------        ------------------------699 Dotations Exceptionnelles Provisions        4947 Provisions,  dépréciation des créancesdépréciatio----------------------        -------------------------n des Créances autrescréances - éléments d’actif- Titres ( valeurs mobilières )Ecriture comptable :  ---------------------        ------------------------699 Dotations Exceptionnelles        4942 Provisions,  dépréciation des titres  ---------------------        ------------------------, Provisions  pour pertes et chargesDestinées à faire face à des charges qui étant donné leur nature et leur importance ne sauraient être supportées par le seul exercice au cours duquel elles seront engagéesEcriture comptable :--------------------------     -----------------------------685 Dotations aux provisions (exploitation)       195 charges à répartir sur plusieurs exercices --------------------------     ----------------------------- 699 Dotations Exceptionnelles (hors exploitation)        190 provisions pour pertes probable--------------------------      ----------------------------.

Boucle Sportive Autour De Laigoual, Gopro Prix Algerie, Arctic Light Hotel, Bluetooth Voiture Musique Norauto, Le Temps Des Arbres Streaming, Deutéronome 30 20, Michel Roth Pasteur, Tarte Au Chocolat Framboises Facile, Vannes Centre Ville,

Poser une question par mail gratuitement


Obligatoire
Obligatoire

Notre voyant vous contactera rapidement par mail.